DANIELLE BAUDOT LAKSINE

 

La vendangeuse de mémoires Après une naissance à Cannes, une éducation artistique et 25 ans de vie à l'étranger, Danielle s'est installée à Châteauneuf-de-Grasse en 1988.
Une phrase de son nouveau voisin, le nonagénaire Pierre le Migrant, lui a ouvert le domaine de ses futures activités.
Les anciens ne savaient ni lire ni écrire mais ils voyaient le temps à venir Depuis 30 ans, elle donne la parole à ceux qui, n'ayant pas l'écriture, furent trop souvent oubliés et rend l'honneur à des villageois injustement condamnés après la dernière guerre.